Newsletter | Facebook

D’un jour à l’autre. Le secret de l’atelier…

Au mitan de l’été…


Le mardi 26 juillet.
Le dépôt des deux derniers livres* d’Yves Carreau à la Bibliothèque Nationale de France fut l’occasion pour Joëlle Labiche et Marguerite Dewandel de rencontrer Marie-Cécile Miessner.
Marie-Cécile Miessner est la Conservatrice en Chef des estampes contemporaines et des livres d’artistes au Département des Estampes et de la Photographie. Elle fut, entre autres, en 2009 le commissaire d’une magnifique exposition de l’œuvre imprimé de Jean-Michel Alberola à la BNF site François-Mitterand.
Leur précédent entretien date de 2009, à l’occasion du dépôt de Rémanences et de La Salle des Archives.
Au delà de la présentation des deux livres nouvellement parus, il fut question du site La cage de l’ombre forte / 5e époque et de la tentative d’un groupe d’artistes d’explorer les médias numériques pour trouver de nouveaux modes et lieux d’activité, s’approchant ainsi de la pensée des « historiques » du livre d’artiste, opérant dans les années 60 et que Anne Mœglin-Delcroix a étudié dans son livre Esthétique du livre d’artiste dont elle prépare une réédition.
Le dépôt légal de la BNF a ouvert une section consacrée aux sites Web.
* Rideau d’eau et Le trait de Zeus publiés au début de l’année 2011 et présentés à la librairie Les Temps Modernes qui détient l’exclusivité de vente à Orléans.

AU MITAN DE L’ÉTÉ, BEAUCOUP D’EXPOSITIONS VUES, QUELQUES-UNES APPRÉCIÉES :

Mano a mano / Arroyo & Télémaque
Musée de l’Abbaye de Sainte-Croix, Les Sables d’Olonne
26 juin au 6 novembre 2011

« Il est difficile de prévoir ce qui convient à la peinture, il est naturel d’en attendre des effets de poésie, qu’elle engendre des figures libres. » H. Télémaque
Catalogue Maisons rurales, galerie Adrian Maeght, 1981

« Pour moi, la peinture n’imite pas, et surtout pas une quelconque vérité de la nature ; elle n’en imite que l’apparence mais pour la retourner contre elle ; elle en est le vaccin, l’antidote.
(…) Les peintres aveugles eux aussi regardent Churchill. Ils sont bien habillés. Ce sont deux peintres complices armés tous deux d’une canne blanche. L’un d’eux tient dans ses doigts deux pinceaux, l’un coloré de bleu, l’autre de rouge ; sa peau est entièrement couverte de couleur, comme une scarlatine (220 x 180 cm, 1975). »
E. Arroyo
Minutes d’un testament, Edouardo Arroyo, Grasset 2010
page 78 de l’édition originale de la traduction française.

Images sans fin, Brancusi, film et photographie
Centre Pompidou, Paris
29 juin au 12 septembre 2011

Pouvoir d’évocation des films
Photographies comme guide pour l’appréhension des sculptures
Mise en espace et mise en scène comme œuvre complète
Accès à un univers complexe et cohérent.

Anish Kapoor - Leviathan
Le Grand Palais - Monumenta
11 mai au 23 juin

Effrayant et fascinant.
Réactions physiques, extrapolations mentales.

Dan Graham, Anamorphoses et jeux de miroirs
Espace d’art contemporain, La Rochelle

La République des amateurs,
Musée du Jeu de Paume au Château de Tours
Joëlle Labiche, 29 juillet 2011

Photographies : J. Labiche, Y. Carreau, M. Dewandel, D. d’Artemes
à l’exception de la photographie de la salle de réserve de la BNF et le détail de la photographie de La république des amateurs à Tours

Extrait

LA 5E ÉPOQUE (2014-15)

Bande-annonce du court-métrage « La 5e époque » qui a été projeté au cours de l’exposition « Yves Carreau : Transmissões » au CCJF de Rio de janeiro.
Il a été réalisé par Joëlle Labiche et Quentin Aurat avec la participation d’Yves Carreau, Julie Verin et Marie Maignaut.