Newsletter | Facebook

D’un jour à l’autre. Le secret de l’atelier…

Vu dans nos ateliers et ailleurs, pendant l’été et l’automne.

LA CAGE DE L’OMBRE FORTE, DINARD, VENISE, ANGERS, PARIS…

Graphisme et photographie : Joëlle Labiche
© La Cage de l’Ombre Forte.

Cliquez sur la première image afin d’engager le diaporama

① Vu à LA CAGE DE L’OMBRE FORTE en juin.
Peintures d’Yves Carreau

② Vu à DINARD en août.
L’AMOUR ATOMIQUE
« The end is where we start from », T.S. Eliot
Nummer Acht (Everything is going to be alright ), vidéo de Guido Van deer Werve
Algiers’ Sections of a Happy Moment, projection video de David Claerbout

③ Vu à VENISE en août.
PUNTA DELLA DOGANA, PRIMA MATERA
« Does the angle between two walls have a happy ending ? », Installation de Loris Gréaud
FONDATION PRADA,
Quand les attitudes deviennent formes(hommage à Harald Szeemann)

④ Vu à VENISE en septembre
BIENNALE, GIARDINI-ARSENALE
Photographies de Norbert Ghisoland,
The hidden mother, 2006-13, collection de Linda Fregni Nagler
Installation de Mark Manders (Pavillon belge)
PALAZZO FORTUNY, Peintures et collections de Tàpies

⑤ Vu à VENISE en septembre.
Dans les couloirs du MUSÉE GUGGENHEIM, exposition Early collages, Robert Motherwell

⑥ Vu à VENISE en septembre.
MUSEO CORRER, sculptures d’Anthony Caro
CHIESA DEI GESUATI (Zattere), pavement

⑦ Vu à LA CAGE DE L’OMBRE FORTE en septembre.
Peintures dans l’atelier d’Yves Carreau

⑧ Vu à LA CAGE DE L’OMBRE FORTE en octobre.
Ouvrage de Patrice Marcilloux, Les ego-archives, Traces documentaires et recherches de soi, Presses universitaires de Rennes
En première de couverture, image de Joëlle Labiche
> La suite au paragraphe Extrait (à droite)

⑨ Vu à PARIS en août et septembre.
Entre autres,
LA MAISON ROUGE, My Joburg
MUSÉE DU JEU DE PAUME, Lorna Simpson
CENTRE CULTUREL SUISSE, Heidi Bucher

⑩ Vu à LA CAGE DE L’OMBRE FORTE en octobre.
Image de Joëlle Labiche
Jardin et photographie d’Yves Carreau

Extrait

LA 5E ÉPOQUE (2014-15)

Bande-annonce du court-métrage « La 5e époque » qui a été projeté au cours de l’exposition « Yves Carreau : Transmissões » au CCJF de Rio de janeiro.
Il a été réalisé par Joëlle Labiche et Quentin Aurat avec la participation d’Yves Carreau, Julie Verin et Marie Maignaut.